En 2013, l’appel d’offres sera lancé. Le remplaçant du FAMAS ne sera pas français !

Mercredi 26 octobre 2011

- Présidence de M. Jean-Louis Carrère, président -

Loi de finances pour 2012 - Mission Défense - Audition du Général Bertrand Ract Madoux, chef d'état-major de l'armée de terre      

     M. Jacques Gautier (Sénateur des Hauts-de-Seine) :    

          Pour rebondir sur le FAMAS, on imagine mal qu'on le remplace par une arme produite en France. Ce sera soit le H&K allemand, soit le SIG suisse, sinon on pourrait peut-être envisager de produire une arme franco-britannique ?

 

Général Bertrand Ract Madoux, chef d'état-major de l'armée de terre :    

          Pour ce qui est du remplacement du FAMAS, je regrette comme vous que cette arme ne puisse être française. Les équipements de petit calibre sont des équipements de cohérence. Malheureusement ce sont les premiers à être supprimés lors des arbitrages budgétaires. Nous savons que nous garderons le calibre 5,56 et que nous achèterons sur étagère deux versions, une standard à canon long principalement pour les unités d'infanterie, une version à canon court pour les autres. La cible du programme, toutes armées confondues, est de 60.000 pour la version standard. Le coût sera de l'ordre de 400 millions d'euros pour les trois armées. D'ici 2013, sera lancé l'appel d'offres et le matériel retenu devra bien sûr être compatible avec le FELIN.

 

http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20111024/etr.html