Mémorial de Verdun

         Le 24 mai 2016, l'Amicale organisait un voyage de la journée sur les champs de bataille de Verdun et des Eparges en matinée seulement.

La visite en matinée sur le site des Eparges fut un grand moment de recueillement envers les anciens du Centseptante qui combattirent à proximité de ce "mouchoir de poche", où près de 450 d'entre eux, du 29 avril au 5 mai y laissèrent leur vie. Après avoir déjeuné au restaurant "la cloche d'or" à Verdun, l'amicale se rendit sur les champs de bataille de la région où le 170e R.I. combattit et se couvrit de gloire au cours du premier semestre 1916. Les forts de Vaux et surtout de Douaumont restent de hauts lieux de leurs exploits.

         A cette occasion, les anciens du régiment purent mesurer les souffrances extrêmes et l'immensité des sacrifices consentis par ces soldats pour la défense de nos libertés et de la Patrie. Cette visite fut l'occasion pour l'amicale de découvrir cette guette d'un autre temps, mais si proche de nous en même temps par le biais du centenaire, comme au mémorial érigé à proximité du village aujourd'hui disparu de Fleury, et qui retrace par différents montages vidéo d'époque et d'expositions de matériels, les conditions de combat de cette époque. A l'issue nous nous rendîmes au sanctuaire de Douaumont, symbole de ces combats acharnés.

         Outre l'ossuaire qui regroupe les restes des combattants des deux camps en sous-sol, nous avons pu mesurer la solennité de cet endroit qui rend hommage à tous ces soldats Français disparus sans sépultures. Pour terminer, nous nous rendîmes au fort de Douamont, lieu où combattit le Centseptante à plusieurs reprises. Là encore, nos pensées allèrent vers tous ces jeunes qui dans des conditions inhumaines, payèrent un lourd tribut, par le sacrifice de leur vie.

 

Après ce pèlerinage sur les lieux de combats du 170e R.I., nous avons regagné Epinal par la route en co-voiturage en fin de soirée…