29 novembre 2016

Le 7 en Indo (19)

                  Le 5 avril, le chef de bataillon me fait part de sa décision de me confier le commandement de la 2e compagnie. La satisfaction que j'en éprouve est toutefois tempérée par la peine que cela ne peut manquer au capitaine Martel. J'ai pour cet officier le plus grand respect et chacun connaît sa valeur. Il a l'estime de tous, qu'il s'agisse de ses camarades officiers ou de ses subordonnés. Le patron auquel je fais part de mes scrupules... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]