7e RTA 4e baton de marche Insigne surmoulé André Mardini

         Le 28 mars, 1ère et 4e compagnies en tête, le bataillon fouille deux rangées de villages qui convergent vers une pagode entourée d'un cimetière. Il s'agit de Duong-Thong. En tête de la 4e compagnie un peloton commandé par le lieutenant Antoine., en tête de la 1ère compagnie un peloton commandé par le lieutenant Mary. Le début de la fouille s'effectue sans problèmes majeurs mais en arrivant au bout des rangées de villages, alors que les deux compagnies sont à 200 mètres environ, elles sont prises à parties par des tirs fournis et précis qui viennent d'une pagode.

         Ce qui s'est passé à la 4e compagnie Antoine seul peut le raconter, mais ce qui a été perçu par le commandant du peloton de la 1ère compagnie est bien loin de la réalité. Dès le début du tir ennemi 3 tirailleurs ont été tués et 5 blessés. Le peloton du lieutenant Mary s'abrite et riposte rapidement. En observant ce premier contact avec le feu, surpris par la rapidité avec laquelle les tirailleurs ont été atteints, "le naïf" essaye d'y voir plus clair.

         Il en déduit que son camarade, pris lui aussi sous le feu, commet une erreur grave et tire sur les gens de la compagnie voisine. Exaspéré de voir ses troupes décimées par des tirs amis il se lève, gesticule et crie en direction de son camarade pour l'arrêter. Signaux, hurlement, rien n'y fait bien évidemment… il s'agit de tirs ennemis. Deux autres tirailleurs sont tués, d'autres sont blessés…

         Les tirs d'artillerie et l'intervention de la chasse permettent au peloton du lieutenant Mary de se dégager. Morts et blessés sont récupérés. Le naïf a enfin compris. La première expérience a été sérieuse et surtout son attitude imbécile lui a permis de s'imposer à ses hommes. Il n'a eu aucun mérite… Mais il est maintenant adopté ! Cette fois là le lieutenant Mary a reçu le vrai baptême du feu. La leçon a été sévère mais il saura en tirer profit.

PREPARATION ET PLAN DE LA GRANDE OFFENSIVE DANS LE THAI-BINH

         "Mercure" avait permis d'aérer notre dispositif dans le Thai-Binh. Des éléments importants de la division 316 s'étaient en effet infiltrés à travers notre ligne de béton et actes de terrorisme, sabotages de voies de communication, chute de postes se multiplient. Le poste de Phuong-Tri par exemple, situé à 13 km au N.N.E. de Ke-Sat a été enlevé par deux bataillons du 987. Le commandement décide de nettoyer la région N.O. de Hai-Duong et d'y remettre en place un système militaire et administratif solide.

Trois opérations vont se dérouler successivement.

- "Porto" (14-15 avril)

- "Polo" (18-19 avril)

- "Turco" (19-27 avril)

         Certes le 4/7 R.T.A. ne participera qu'à Turco (avec un nom pareil comment pourrait-il en être autrement ?) et s'y distinguera mais pour bien comprendre le succès remporté il semble nécessaire de retracer à grands traits les deux premières :

PORTO

But : Nous assurer le contrôle de la R.P. 38 et nettoyer la zone comprise entre le canal des Rapides, la R.P. 38 et au sud de la voie ferrée. Moyens : deux groupements mobiles, un sous-groupement blindé, 1 bataillon de supplétifs. Déroulement : quelques accrochages mais rien de très sérieux. L'ennemi se dérobe. Il faut donc poursuivre la recherche de l'ennemi.

POLO

But : 1) Nettoyage de la zone limitée par : au sud-est le canal des Rapides, au nord-ouest par la R.C.1et à l'est par la ligne de Lim-Ngia-Chi.

2) Nous assurer de la libre disposition de la route station de Lim-Trung-Quang et la digue nord du canal des Rapides de la R.C.1 à Ngia-Chi. Moyens 3 groupements mobiles, 1 sous-groupement blindé, 1 bataillon de supplétifs. Déroulement : 18 au matin lennemi se replie, après-midi raidissement : les résistances se font jours, les mines se multiplient. Le III/3 R.E.I. est sérieusement accroché à Ngia-Chi, le I/5 R.E.I. est stoppé devant Dai-Vi-Thuong, les unités sud signalent de nombreux rebelles sur la rive nord du canal des Rapides. La nuit un bouclage sérieux empêchera l'ennemi de s'enfuir vers l'ouest. L'ennemi est là, le commandement décide de déclencher.

TURCO

But: 1) Le 19 avril mettre en place le bouclage sud de l'opération. Faire peser une menace sur le Gia-Binh et laisser l'ennemi dans l'incertitude sur nos véritables intentions.

2) Nuit du 19 au 20 avril, amener à pied-d'œuvre les éléments chargés de l'opération proprement dite.

3) Le 20 avril, dès le levé du jour, procéder par l'opération convergente de trois groupements mobiles à la réduction progressive des résistances rebelles.

4) Entreprendre méthodiquement et en force la réduction des unités et des organisations adverses. Moyens groupement R : G.M. 6 + S.G.B. 1, groupement C : G.M. 1 (G.M.N.A.), groupement Q : G.M. 3 (G.M. Muong), groupement B : G.M. 7. Objectifs : 01 Nehia-Chi,Van-Trung, Xuan-Hoi, Dong-Duong, Cau-Thon, et Cach-Bi. 02 Tu-Ne, Chi-Noi, Song-Cau-Cham et Mo-Dao. 03 Canal des Rapides.

Le dimanche de Pâques, 11 avril, le G.M.N.A. a été mis au repos. Le 4/7 R.T.A. quitte Thien-Hoang pour Da-Si où nous serons au repos jusqu'au 17 avril.

 Par les généraux Good et Mary et les colonels Chiaramonti, Moreau et Antoine.

________