14 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (8)

          Du 27 avril au 1er mai, le régiment s'y prépare. Il exécute, malgré tout des travaux délicats et de nombreuses reconnaissances. C'est ainsi que, le 29 avril, la 9e compagnie capture deux prisonniers dans les environs du fortin Rouvès. Ce même jour, le colonel Bertrand, qui parcourait le secteur du régiment est blessé grièvement au ravin du Bazil où le canon frappe avec intensité. Le colonel passe son commandement au lieutenant-colonel D'Albis de Gissac, du 11e dragons qui... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (7)

           Pendant ce rassemblement, des reconnaissances poussées vers le village ne peuvent progresser ; la liaison existe à droite avec le 9e zouaves. La lisière sud du village, est battue de front et de flanc par des mitrailleuses ennemies. Aucune attaque d'infanterie en ces conditions n'est immédiatement possible.           L'ordre est donné par la 3e brigade d'attaquer le lendemain 5 mars, au matin, en coopération avec les compagnies de... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (6)

            Le secteur est calme ; des deux côtés on remue la terre avec une activité fébrile. Sauf un seul jour où l'ennemi attaque sur notre droite sans que d'ailleurs le régiment soit engagé, l'artillerie tire avec modération et les pertes sont relativement minimes. Du 18 octobre au 23 novembre, soit en trente-sept jours, nous avons 24 tués dont 1 officier et 100 blessés dont un officier. Mais le froid, la neige, la pluie, la boue rendent cette période extrêmement pénible. Le... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (5)

      Il y restera jusqu'au 30 juin. Dans la soirée du 30 juin, il remonte exactement dans les mêmes tranchées qu'il avait conquises. Il les tient pendant cinq jours, mais heureusement les pertes ne sont pas comparables à celles du premier séjour. Il n'y a pas d'attaque et peu d'agitation. Cependant, elles sont quand même importantes à cause du bombardement incessant de l'ennemi. Nous avons à déplorer encore 16 tués, 8 disparus et 129 blessés.      Le 5 juillet, le régiment est relevé.... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (4)

Attaque du 25 mai              Le combat du 23 mai avait porté la ligne avancée du 170e sur le rebord ouest du vallon de Buval. Mais l'ennemi reste toujours maître de la longue ligne de tranchées établies le long du Thalweg ; de là il arrête les bataillons de chasseurs opérant à la gauche du régiment.   Il faut de toute nécessité le chasser de cette ligne. Les chasseurs l'attaqueront, mais pour leur permettre cette vaste entreprise le 170e reçoit l'ordre de continuer... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (3)

LES ÉPARGES (avril-mai 1915)             Le régiment quitte Mesnil-lès-Hurlus dans la nuit du 23 au 24 mars ; il cantonne le 24 à Somme-Tourbe, le 25 et le 26 à Poix et arrive le 27 à Saint-Amand-sur-Fion. Les marches vers l'arrière, après les combats aussi rudes, sont "horriblement pénibles", suivant l'expression de M. le médecin chef Fournereaux, dans le journal de marche de l'infirmerie régimentaire. "Les hommes ajoute-t-il, peuvent à peine se traîner et les éclopés... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (2)

  Période de repos. Formation de la 48 D.I.             Le 7 février, le régiment descendit au repos, aux lisières de la forêt de Villers-Cotterêts : Etat-major et 1er bataillon à Vivières, 2e bataillon à Puiseux, 3e bataillon à la ferme de l'Epine. Il n'est plus question du 4e bataillon car, dès son arrivée à Vivières, le régiment fut dédoublé pour former le 174e R.I. Restèrent au 170 R.I. les 1er et 2e bataillons, auxquels on ajouta un bataillon de marche arrivé du... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2015

* Le cent-septante dans la grande guerre (1)

    ORIGINE DU REGIMENT Le 170 R.I. a été formé le 15 avril 1913 par décision ministérielle du 15 mars de la même année, avec les 4èmes bataillons des 21e, 44e, 60e et 149 R.I. Il comprenait une C.H.R et seize compagnies. Le 21e R.I a formé le 1er bataillon. Le 44e R.I a formé le 2e bataillon. Le 60e R.I a formé le 3e bataillon. Le 149e R.I a formé le 4e bataillon.  Garnison. – le 170e R.I. tint garnison dès l'origine à Epinal et dans les forts de cette ville.  Drapeau. – Le drapeau fut remis au... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2015

* Nécropole de Notre-Dame-de-Lorette

           Un grand merci à Frédéric Videlaine garde d'honneur à la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette qui vient de me faire parvenir certains documents. Je vous incite particulièrement à visiter son site qui rend hommage à nos anciens.    http://videlaine.canalblog.com/archives/les_hommes_du_174_r_i_/index.html                       La nécropole de Notre-Dame-de-Lorette... [Lire la suite]
Posté par kiyomori à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]